Partagez | .
 

 A la recherche d'une maison PV Dimitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 1269
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expire
Luce Dual
MessageSujet: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Dim 13 Avr - 16:51

     
Un sac à dos installé sur son épaule droite, un imperméable noir autour de la taille et un ensemble en jean récupéré dans une armoire le jour du départ. C'était plus ou moins l'apparence général que rendait le garçon aux cheveux méchés. Il venait d'arriver et, le pauvre, était un peu perdu. De une car s'il avait grandit à Fantastica, ce n'était pas pour autant qu'il en maîtrisait complétement la langue (on a toujours du mal à apprendre une langue lorsqu'on est enfermé dans une cage la plus grande partir de sa vie) et de deux car les lieux avaient beaucoup changés depuis son départ involontaire pour Our Lands.
On lui a dit 'retourne là-bas et regarde ce qu'il s'y passe, envoie-moi un compte rendu chaque semaine'. On lui a également donné un cahier comprenant quelques photos. Des noms en dessous rapportant à des personnes à surveiller.
S'il est dur d'apprendre à parler quand personne n'aide, il l'est encore plus d'apprendre à lire quand on en a jamais eu l'occasion. C'est à cause de ça qu'une fois son vol achevé, Luce s'était retrouvé totalement perdu en plein milieu de nul part. D'abords reluctant à demander de l'aide, il finit par se renseigner auprès d'une vieille femme qui lui indiqua d'un doigt tremblant une direction à suivre. Haussant les épaules, il la suivi sans chercher à se compliquer la vie.

Que pourrait-on décrire sinon ces paysages divers entre-aperçus par ces yeux noirs qui n'en revenaient toujours pas de voir tout cela ? Cette sensation de liberté suffoquante, mélangée à la certitude qu'il était désormais seul au monde, ou du moins seul en ce pays. Nul allié ou main tendue. Pas qu'il en cherche une ou quoi... Juste que ça fait un peu solitaire tout ça et il aimerait bien quelqu'un à qui parler.
Car ses pensées, défilant telles des tornades dans sa tête, se perdaient à peine évoquées. Il oubliait ce qu'il faisait la seconde d'avant pour se concentrer sur autre chose. Un autre détail, une autre personne. Le continent, bien que 'ravagé', était l'endroit le plus accueillant qu'il n'est jamais vu. L'instant d'après il le trouva fort déplaisant et soupira après l'idée de rentrer.
Son corps avait changé. Depuis sa transformation il était devenu quelque chose d'autre et il était plutôt difficile de faire comme si. Il avait toujours soif de sang et son nez saignait de manière presque continu- quand du sang ne cherchait pas à s'échapper lorsqu'il ouvrait la bouche. Bref, il avait constamment le gout du fer dans les narines ainsi que sur la langue. Il avait essayé de manger de la nourriture banale- aussitôt recrachée. Il s'était donc résolu à chasser sa première victime.
Ce fut un échec total et cette dernière s'enfuit après l'avoir matraqué à coup de sac. Il cracha une dent, une molaire qui avait écopée d'un méchant coup de poing, et se releva.
Il eut plus de chance la fois suivante.

Son temps d'adaptation était donc plutôt long et le chevalier errant fini par se dire qu'il devrait commencer à suivre les instructions qu'on lui avait donné. La première étape était de se trouver un endroit où s'installer pour surveiller ce qui se passait dans ce pays. Il se dit que tout cela n'avait aucun sens et que sa 'maîtresse', aurait très bien pu regarder le bulletin d'information plutôt que de l'envoyer jouer au journaliste. Quelques secondes plus tard, il réussit à se convaincre qu'il fallait se dévouer tout entier à cette cause.
Donc, trouver une maison. Un appartement, un manoir, un château ou même une cabane de jardin.

Son épopée l'avait emmené au Village du Vent. C'était un endroit emplis de montagnes et de pics. Il fallait faire un parcours du combattant pour y accéder et la voie de chemin de fer y menant était brisée et hors d'usage. Il finit donc son escalade à la fin de la journée et, au bord de l'épuisement, contempla l'agencement de maisons en cours de reconstruction ainsi que l'immense casino qui faisait tâche en ce lieu terne. Une tâche vive, plus agréable que le reste, mais une tâche quand même. Il eut un sourire pas très sûr de lui et se demanda à quoi servait ce bâtiment pleins de lumières.
Mais ça, il fallait le réserver pour plus tard. Le plus important c'était... La maison !

Il n'était pas venu les mains vides et avait pu garder au long de son périple une bourse pleine de Telpës- la monnaie du continent voisin. Elle était là pour lui assurer un train de vie ou du moins une survie potentielle jusqu'à ce qu'il réussisse à se débrouiller tout seul. L'argent allait être utilisé pour s'acheter l'endroit où il comptait bien vivre- si tant est qu'un expire peut vivre. Maintenant, restait à savoir à qui acheter la maison.
Parce que sonner à une porte lambda et demander si la maison était à vendre... Il venait d'essayer et ça n'avait pas marcher. Coup de chance, quelqu'un, ayant assisté à la scène sans dissimuler un rire bruyant et moqueur, le dirigea vers la mairie. 'Pour l'instant, c'est le maire qui est le plus apte à te fournir un logement'. L'inconnu continua sur une longue tirade parlant de la faillite des agences immobiliers lorsqu'une tornade avait dévasté la région, faisant s'envoler une bonne partie du village. Luce était déjà parti dans la direction indiqué. Il toqua à la porte, incertain.

- Bonjour, je voudrais parler au maire, s'il vous plait ? Une voix mal assurée, un fort accent étranger... Bref, tout pour gagner la confiance !


Who told you about cause and effect
Who told you about a heart that can forget
Who told you about fortune and fame
Who told you that the evil has got no name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1281

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Dimitri Mikhalitsin
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Dim 20 Avr - 12:25

     




Une journée habituelle dans mon environnement habituel.
J'avais passé la journée dehors, poursuivant mes nobles habitudes de roublard. Je n'ai pas vu mon maître depuis hier. Il était très fatigué et m'a envoyé balader. Je suis donc rentré, respectant son souhait de rester seul un moment. Il est très malade, ces temps-ci, mais je compte sur notre médecin pour prendre soin de lui en mon absence. Je ne suis pas tout à fait en confiance quand il est dans cet état là. Il n'est plus tout à fait lui-même.
Mais je n'avais d'autres choix que de me plier à ses exigences. J'obéis toujours à mon Maître, j'ai pour lui un profond respect.
C'est pour lui, après tout, que j'ai choisi d'occuper la fonction de Maire du Village du Vent. Je suis devenu plus que son bras droit de cette façon, je suis devenu l’exécuteur de sa volonté.
Après ma longue promenade, je suis rentré dans mon bureau pour méditer. Il reste tellement de chose à faire ici pour faire prospérer notre empire. Les travaux du casino ne sont pas encore terminés, loin de là. Quand il sera sur pied, avec une bonne promo, y a moyen de se faire de la tune sur le dos des honnêtes -et moins honnêtes- gens, et ainsi commencer à faire des travaux de plus grande ampleur dans le village, afin d'étendre notre pouvoir comme je l'ai prévu.
Ça mériterait un bon gros rire diabolique de méchant bien cliché, un plan pareil...
Alors que je sors de mon bureau pour retourner dehors (car j'ai toujours du mal à tenir en place), j'entend que l'on me réclame à l'accueil, d'une voix quelque peu timide et avec un accent étranger tout ce qu'il y a de plus adorable. Je jette un regard à la personne en question, la détaille brièvement. Je m'approche alors , m'accoudant au bureau de la réception,fais un bref signe de tête au jeune homme avant de me prononcer enfin en ces mots:

"C'est moi. Dimitri Mikhalitsin, pour vous servir."


Je tend la main pour qu'il la serre.


"Qu'est ce que je peux faire pour vous?"


Je parle d'une voix assurée, bien qu'assez grave pour sembler sombre. Je plonge mon regard dans celui de mon vis à vis en attendant sa réponse.



Crédit: Cali' in Epicode


Dernière édition par Dimitri Mikhalitsin le Mer 23 Avr - 11:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1269
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expire
Luce Dual
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Lun 21 Avr - 15:11

     
Arriva le maire et le pauvre Luce eut à peine le temps de coller un mouchoir devant son nez dont du sang s'était mit à dégouliner. Oui, c'est toujours utile d'éviter de s'introduire comme vampire-raté avant de demander un logement. L'hémorragie passa bien vite et le mouchoir n'en fut même pas imbibé.

- C'est moi. Dimitri Mikhalitsin, pour vous servir.

De sa main ne tenant pas le mouchoir, Luce serra celle du maire. Et il reconnu d'ailleurs que la chance était avec lui car il s'agissait de la bonne main qui lui était tendue. Il retira son mouchoir et le mit dans sa poche arrière d'un geste machinal. L'Expire était plus que perdu mais il savait qu'il lui fallait faire bonne figure. Se tenir droit, avoir l'air sûr de lui... Mais toutes ces formalités étaient compliquées et c'était d'ailleurs la première fois qu'il en venait à serrer la main de quelqu'un. Il se demanda un instant s'il y avait d'autres codes à respecter qui, eux, lui avaient échappés.

- Qu'est ce que je peux faire pour vous?

Ses yeux rencontrèrent ceux du maire et le regard perçant fit sursauter le pauvre Luce qui ne s'attendait pas à autant de sérieux dans la situation. Déstabilisé, il baissa les yeux et frotta sa tempe de ses doigts. Il ne s'était pas attendu à quelqu'un d'aussi jeune. Certainement un vieil homme sympathique et voilà qu'on lui présentait quelqu'un qui semblait avoir son âge. Autant Dimitri semblait confiant et sûr de lui, autant Luce perdait en sérénité et prenait une attitude nerveuse, gênée.

- Je m'appelle Luce Dual, je suis nouveau en ville et on m'a dit qu'en ce moment, c'était vous qui étiez le mieux placé pour attribuer une maison. Dual... Nom de famille factice. En même temps, qu'aurait-il dû donner ? Il avait prit, sur le coup, l'anagramme de celui de sa maîtresse. Le prénom était le bon, par contre, et c'était bien le seul qu'il eut jamais eut. Vous pouvez faire quelque chose pour mon cas ?

Mentalement, le brun se prépara à un refus. La face qu'il faudrait alors sauver et le plan B auquel il faudrait penser... C'était que, sur le coup, il s'était dit qu'il lui aurait suffit de trouver une maison vide et de s'y installer. Mais visiblement, les choses ne marchaient pas comme ça. Alors que faire si refus il y avait ? Aller réellement chercher une maison vide -s'il en trouvait une- et s'y installer ? Se résoudre à dormir à la belle étoile, chercher en une autre région ?


Who told you about cause and effect
Who told you about a heart that can forget
Who told you about fortune and fame
Who told you that the evil has got no name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1281

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Dimitri Mikhalitsin
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Mer 23 Avr - 11:02

     






Curieux garçon que ce Luce. Il a le nez qui saigne, et mon odorat m'indique que ce n'est sûrement pas la première fois que du sang s'échappe de son corps dans la journée. Je fronce très légèrement les sourcils, pensif, mais notre poignée de main s'achève et je choisis d'écouter sa requête avant de lui poser la moindre question. Ce garçon n'a déjà pas l'air très à l'aise en ma présence, je ne vais pas en plus de ça lui donner le sentiment qu'il subit un interrogatoire. Tant que la ville n'est pas reconstruite dans son intégralité, mon règne ici n'est pas total, et j'ai plutôt intérêt à la jouer cool si je ne veux pas avoir des ennuis qui pourrait mettre en péril mon emprise sur le village du vent.

Cependant, je ne me fais pas de bile au sujet de ce Luce. Ce n'est pas lui qui me mettra en danger. On vient à peine de se présenter l'un à l'autre, et il baisse les yeux, s'avouant déjà vaincu. Je me demande si je suis si impressionnant que ça. J'ai perdu l'habitude, à force de fréquenter des caïds, de me soucier de ce genre de formalités.

Ce jeune garçon est un nouveau venu qui cherche un logement. Hélas, c'est loin d'être El Dorado, par ici, comme je l'ai déjà expliqué. Tout est en reconstruction, même les logements. J'ai lancé il y a quelques jours un projet de construction de logements sociaux, mais cela ne se fera pas d'un claquement de doigts... Il me faut les fonds, le personnel, le matériel...


"Je crains que je ne puisse vous proposer beaucoup plus de stabilité dans ce village pour le moment. Tout est en ruine, comme vous l'avez sûrement remarquer. En revanche, je peux vous suggérer de vous rendre à l'Archipel de l'eau par bateau, il y en a régulièrement qui s'y rendent. Là bas, il y a un hôtel qui accueille de nombreux visiteurs. Ils auront très certainement une chambre pour vous."


J'espère avoir pu le renseigner efficacement. Je ne pourrais pas l'épauler davantage, ou du moins si je l'accompagne jusqu'à l'archipel (puisque j'ai ce soir rendez-vous au restaurant avec un éventuel partenaire financier) je ne pourrais pas le suivre jusqu'à l'hôtel. Je sais bien qu'il est tenu par les rebelles, et je n’apprécie pas le moins du monde leur compagnie. Je les tolère, pour l'instant, car ils sont en meilleure position que moi... pour l'instant.


"Pardonnez cette question...Est-ce que vous vous êtes battu?"


Je ne résiste à cette question. C'est bien trop curieux de voir quelqu'un sentir autant le sang, et ce même dans un environnement aussi instable que le notre. Je préfère mieux connaitre la personne à laquelle je m'adresse, sait-on jamais.


Crédit: Cali' in Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1269
Age : 22

Feuille de personnage
Puissance:
15/100  (15/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expire
Luce Dual
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Jeu 24 Avr - 10:39

     
- Je crains que je ne puisse vous proposer beaucoup plus de stabilité dans ce village pour le moment. Tout est en ruine, comme vous l'avez sûrement remarquer. En revanche, je peux vous suggérer de vous rendre à l'Archipel de l'eau par bateau, il y en a régulièrement qui s'y rendent. Là bas, il y a un hôtel qui accueille de nombreux visiteurs. Ils auront très certainement une chambre pour vous.

L'expire eut une grimace de dépit. L'archipel, il en revenait. La chambre hors de prix et le dédain du personnel lui avaient rapidement fait oublier le confort du lit et il aurait préféré, quitte à choisir, économiser ses pièces en dormant dehors plutôt que de réitérer une réservation dans cet endroit.
Il détourna une nouvelle fois le regard, nerveux, ses yeux faisant des allez-retours entre son interlocuteur et le mur. Non, il n'était décidément pas à l'aise avec les relations sociales.

- Et si... J'en construis une moi-même, je peux m'y installer ? Est-ce que ça marche comme ça ? Si c'est le cas, c'est plutôt simple en fait. Excepté qu'il n'avait jamais construit quoi que ce soit, il était plutôt enjoué à l'idée d'avoir juste à créer pour régler le problème. Il saura bien se débrouiller, d'une manière ou d'une autre. Il était, après tout, inexpérimenté mais pas idiot.

- Pardonnez cette question...Est-ce que vous vous êtes battu ?

Prit de cours, Luce resta la bouche entrouverte jusqu'à ce qu'un léger filet de sang trouve son chemin sur l'abord de ses lèvres. Là, il se dit que c'était tout de même mieux de ne pas rester idiot devant une telle question. Ravalant le liquide ayant ce gout âcre qu'il n'arrivait décidément pas à apprécier, il chercha vitesse éclair une réponse pour compenser son temps d'hésitation. Après tout, il avait le choix, passer pour un faiseur d'embrouilles -tellement utile pour cette ville !- ou pour un vampire qui est incapable d'être vampire. Allez, allez, Luce ! Ton temps est compté. La première idiotie qui te vient en tête est la bienvenue.

- Oui, je me suis battu. Je suis tombé sur des rebelles en route !

Ouaw. Partant du fait que les rebelles se déplacent toujours en bande, la logique de ton propos ne tient que fébrilement. Soit tu as de sacrées jambes et tu as courut assez vite pour leur échapper, soit tu as réussi à défaire tout seul une horde de rebelle -qui le croirait ?- soit... Tu es mort. Les rebelles, ça tue les gens. Dans tous les cas, félicitation, t'avais le choix entre vingt-trois excuses, en voilà une des rares qu'il ne valait pas mieux dire. M'enfin, si ça passe, c'est cool. T'as qu'à dire que tu as fuis au premier coup que tu t'es pris mais ça fait de toi un lâche pour l'occasion.
Bref, tu devrais décamper. Va te construire une cabane maison en périphérie du village et tais-toi.

- Je vais vous laisser, merci des renseignements. Allez, prends la porte, ouste !


Who told you about cause and effect
Who told you about a heart that can forget
Who told you about fortune and fame
Who told you that the evil has got no name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1281

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Lycanthrope
Dimitri Mikhalitsin
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   Ven 25 Avr - 14:04

     






Il grimace. A ce que je vois, il a l'air aussi emballé que moi à l'idée de retourner à l'archipel, ou de prendre une chambre à l'hôtel, je ne sais pas. Un solitaire, peut-être? Ce sont des choses qui arrivent, surtout en ces temps compliqués et rudes. Les gens pensent à eux, à leur sûreté et leurs biens en priorité. C'est tout à fait légitime. Pour ma part, je ne prend garde qu'à mes Maîtres et la sauvegarde de leur empire, à continuer de servir leurs intérêts. Je souris d'un air amusé et presque attendri alors qu'il propose de se débrouiller seul pour se construire sa propre maison. C'est bien, si il y parvient vraiment.

"Bien entendu. Vous êtes autorisé à vous installer où bon vous semble, à condition qu'il n'y ai aucun écriteau indiquant que le terrain est réservé à une future installation. Profitez-en, cela ne sera sûrement pas toujours aussi facile."


Ma question a éveillé un semblant de panique intérieure, je l'ai vu dans ses yeux. Il a recommencé à saigner de la bouche, et j'ai trouvé cela étrange. La version qu'il m'a donné, concernant cette hypothétique attaque rebelle, ne collait en fin de compte...presque pas. Il n'y a pas des masses de rebelles dans les environs (j'y veille personnellement. La présence d'un membre des Orchid à la Mairie les tient déjà à distance, mais je leur fais également comprendre qu'ils ne sont pas plus les bienvenue que moi-même sur leurs terres), et habituellement, ils sont entrainés pour ne pas laisser une de leur victime s'échapper. Il n'a de plus pas vraiment l'air injurié, cependant il saigne. Je ne comprend pas vraiment. Une espèce surnaturelle qui me serait encore inconnue? Pourquoi pas... Je hoche la tête, faisant semblant de gober sa version, mais le jaugeant tout de même d'un regard méfiant sans m'en cacher.

"Bien. J'espère que vous n'aurez pas de nouveau affaire à eux à l'avenir. Les temps sont durs."


Il cherche à s'en aller dans la précipitation, me saluant à la va-vite. Je hoche la tête, croisant les bras.


"Au Revoir, Monsieur Dual. Au plaisir."


Il va me falloir garder un oeil sur ce garçon, et sur la construction de son logis...



Crédit: Cali' in Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: A la recherche d'une maison PV Dimitri   

     
Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche d'une maison PV Dimitri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» TALYA V. BLACKBURN ► Gabriella Wilde
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastica :: Village du Vent :: Mairie-