Partagez | .
 

 Arrivé en terre hostile [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 1429
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Arrivé en terre hostile [PV]   Ven 28 Mar - 17:26

     Serrant fortement les accoudoirs disposés d’une part et d’autre de son corps, Beyond sentait, les dents serré, les secousses prouvant la lente descente de l’avion vers les terres qu’il avait si longtemps haïs…
Ne sachant pas si c’était les vibrations de l’appareil ou le fais de retourné là où était gardé tous ses mauvais souvenirs qui le rendait ainsi, mais le clone était au bord de la nausée, fixant ses pieds en priant intérieurement pour ne pas vomir…
Finalement, après plusieurs minutes de descente, Beyond senti une énième secousse, plus forte que les autres, indiquant que l’avion venait d’atterrir sur la piste… Attendant qu’il soit en arrête total, le violet se tourna finalement vers ses deux compagnes de voyage et, d’un sourire crispé par son mal de transport, leurs fit signe de prendre leurs bagages…

Se levant le premier, le jeune homme ne se fit pas prier pour prendre son sac à dos et, sans même vérifier si Aisha et Ruko le suivait, sortir en toute hâte de cet appareil de malheur.
Une fois qu’il eut mis pied à terre, il respira un grand bol d’air et, d’un air à peine plus détendu qu’avant, attendit ses compagnes d’un air faussement détaché.

- Bon, on fait quoi maintenant ? Sa voix tremblait légèrement, mais il tentait au mieux de la maîtriser afin de cacher son trouble aux filles… Il était l’homme, et il avait décidé de faire une croix sur son passé, il se devait d’être fort… Ruko, on passe d’abord à l’hôtel où on se rend directement sur les lieux ? … A moins que tu ne veuille passer encore autre part avant ça ?

Après tous, ce voyage avait été organisé à partir d’un autre voyage déjà prévu par la méthamorphe, c’était donc à elle qu’il revenait le choix de leur destination. Tant qu’ils ne tardaient pas à chercher les documents qu’y l’intéressait, Beyond était prêt à se soumettre au moindre de ses caprices !
Souriant doucement à Aisha, cherchant à la fois à la mettre à l’aise –bien qu’il ne doutait pas que son amie soit tout à fait apte à se faire à la présence d’une inconnue- et à se rassuré lui-même qu’il n’était plus aussi seul qu’à sa dernière visite ici…
Se dirigeant vers le hall d’entrée le clone sentait son estomac se contracter quelque peu, mais décida de l’ignorer et sorti de l’aéroport d’un air décidé !


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1343

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Cyborg
Kate Yokune
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Ven 28 Mar - 20:10

     
C'était le jour du départ. Au fond, j'avais bien l'impression qu'il n'allait jamais venir et c'est emplie d'une certaine appréhension que je m'étais décidée à monter dans l'avion. J'avais une place plutôt tranquille vers le fond de l'avion mais pas tout au fond non plus, près d'une fenêtre. De celles qui ne se remarquent pas vraiment mais qui ne donnent non plus pas l'impression que l'on souhaite rester discret. Devant moi était déjà installé un homme d'une grande stature et je souris à ce coup de chance qui allait me cacher durant l'intégralité du trajet. Un coup de téléphone à la compagnie, quelques jours plus tôt, m'avait informé que Beyond n'était pas loin de ma place et j'avais demandé à changer de place, de manière à être coincée entre la fenêtre et lui, sur l'allée gauche de l'appareil. Derrière moi il n'y avait personne, les places ayant étés libérées à la dernière minute, sinon la dénommée Aisha, d'après les renseignements que l'adorable standardiste avait pu me donner. J'avais décidé de garder la même apparence que la dernière fois que j'avais vu l'être aux yeux violacés, de manière à ce qu'il me reconnaisse tout de même et j'attendais assez anxieuse de savoir à quoi ressemblait la demoiselle qui allait nous accompagner. Je n'avais pas eu moyen de me renseigner plus que cela sur l'hybride et je comptais donc sur le fait qu'elle allait respecter convenablement sa place de siège pour la reconnaitre. Quand à Be', j'avais un peu triché en m'installant à côté de lui- et en lui chipant la place fenêtre- mais c'était pour la bonne cause :: Je ne voulais pas prendre le risque de passer les heures d'avions avec qui que ce soit de louche ! Quatre heures, c'est plutôt long, surtout quand on est assis à côté de quelqu'un lorgnant sur vos bagages.
J’accueillis donc le garçon aux traits familiers avec un sourire non dissimulé et retournais à la configuration de mon téléphone, celui-ci servant actuellement de lecteur audio et diffusant dans le casque accroché autour de mon cou de la musique calme. Une fois le téléphone configuré, je remis le casque en place sur mes oreilles et changeais de style musical.

Quatre heures passèrent durant lesquels je jouais nerveusement du bout de mon pied droit avec la lanière de mon sac à bandoulière, que j'avais laissé sous mon siège, vérifiant sans cesse qu'il n'ait pas roulé ailleurs ou n'ait été volé par un quelconque 'compagnon de vol'. La musique, au lieu de me détendre, me stressais. Quant à l'altitude, autant dire que mon corps réagissait mal à cela et que j'avais bien du mal à garder ma véritable forme. Enfin... L'avion fini par se poser, mettant un terme au calvaire. Concentrée sur mon objectif -m'en mettre plein les poches !- je récupérais mon sac et rangeais le téléphone dedans, non sans l'avoir auparavant éteint. Beyond nous fit signe qu'il était temps d'y aller et, à vrai dire, je ne me fis pas prier et me leva d'un bond. J'accordais cependant un regard à la dénommée Aisha. J'avais retenue sa physionomie au moment où celle-ci était passée dans l'allée mais je ne l'avais pas regardé plus que ça. Maintenant, à la voir, je pouvais comprendre qu'elle était ce type de personne plutôt expressive qui parle beaucoup pour ne rien dire. Elle avait une beauté masculine, bien à elle mais qui ne m'enchantait guère. S'il m'arrive d'apprécier les filles, je les préfères avec un peu plus de grâce. Enfin bref, elle avait l'air solide et c'était tout ce qui importait pour notre aventure. Nous descendîmes. J'emboitais le pas de la seule personne que je connaissais réellement ici. Il ne fallait pas que j'oublie que c'était moi qui était accompagnée- et non l'inverse ! J'avais prévue depuis des mois ce voyage en Fantastica et si Izzy m'avait attribué Beyond en tant que baby-sitter, c'était d'avantage pour me surveiller que pour me protéger. Je m'étais dit que, vu que notre objectif était le même, je pouvais trouver une utilité en ce groupe mais après tout, n'était-ils pas plus de la chair à canon, à utiliser en cas de problèmes, que de véritables alliés ? Et puis eux, qu'en pensaient-ils ? Beyond aussi devait me prendre pour sa baby-sitter d'ailleurs. J'observais le garçon, visiblement heureux de sortir. Il avait des mimiques qui n'étaient pas sans me rappeler Indigo et c'était assez gênant au fond.


- Bon, on fait quoi maintenant ? A ton avis ? Je passais mon tour quant à cette réponse et remontais la lanière de mon sac sur mon épaule. De l'autre main, je l'agrippais fermement au niveau du sac même. Ruko, on passe d’abord à l’hôtel où on se rend directement sur les lieux ? … A moins que tu ne veuille passer encore autre part avant ça ?

- Nous n'avons pas d'armes et d'après ce qu'on m'en a dit, le coin est plutôt dangereux. S'il m'est donné de choisir, je préférerais que l'on trouve un coin où acheter des pistolets ou au moins une dague...

Je me rappelais avec déception des huit couteaux de différentes tailles dissimulées dans diverses poches de mon imperméable de cuir. Les flingues ayant fait sonner le détecteur de métaux même cachés dans des boites de plomb dans lesquels ils avaient étés démontés pour pouvoir y entrer... Ils n'avaient même pas laissés passer mon couteau suisse, chose pourtant totalement anodine.





Without the mask...
Where will you hide ? ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1245

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Tora
Aisha ClanClan
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Sam 29 Mar - 17:26

     J'avais encore le souvenir très net de cette discussion que j'avais eu avec Beyond concernant ses origines mais aussi ce pourquoi je me retrouvais à l'aéroport aujourd'hui. En partance pour un nouveau continent, il y avait bien longtemps que je n'avais pas pris l'avion. La dernière fois ça devait être quand on était partis en vacances dans un autre pays où la principale activité touristique était ces superbes sources thermales ! Le séjour était assez court mais inoubliable !
Concernant ce nouveau voyage, ça n'allait pas être vraiment des vacances mais j'espère qu'on va pouvoir se détendre un peu quand même, surtout que je ne sais absolument rien de ce pays. Sur mon billet aller était indiqué une place au fond de l'avion; faites que je me retrouve pas à côté d'un gros lard !... J'ai pas vérifiée combien il y avait d'heures de vol mais si je dois me coltiner quelqu'un comme ça pendant cinq heures, je préférerais encore les passer dans la soute !
J'avais eu un peu de mal de préparer mes valises parce que je ne savais pas exactement combien de temps on allait rester là-bas et en plus comme je connais pas l'endroit, ben c'était pas facile de prévoir s'il allait pleuvoir, ou faire beau, ou je sais pas trop quoi d'autre. Je pense avoir pris le stricte nécessaire avec quelques vêtements de pluie, et d'autres plus légers pour les journées les plus ensoleillées, sans parler du reste bien sûr.
Je rentrais dans l'avion et me dirigeais vers ma place attitrée, juste derrière Beyond en fait ! Qui se trouvait lui-même à côté d'une demoiselle aux cheveux bleus. A l'instant même où je l'ai regardée, j'ai senti un coup de froid parcourir mon dos, c'était très léger mais assez distinct pour que je décide de suivre mon instinct et de me méfier, je ne l'a connais pas après tout. Mais ça doit pas être une coïncidence si je suis si proche de Be' et qu'elle soit la en plus. Alors, j'en déduis que ça doit être celle qui nous accompagne, la dénommée Ruko ! J'étais heureuse de moi-même pour avoir devinée quelque chose, mais c'est surement aussi parce que je suis de bonne humeur de partir avec Be' dans un endroit inconnu.

La première heure de vol s'est déroulée sans encombres, les suivantes je ne m'en souviens pas, comme d'habitude je me suis endormie, et c'est à chaque fois comme ça dans les moyens de transport... C'est une hôtesse qui est venu me réveiller tant bien que mal alors que j'étais étalée sur les deux sièges de ce côté de la rangée, une chance qu'au final il n'y avait personne à côté de moi ! Après avoir reçue un signe de la part du garçon aux yeux violets, nous nous retrouvions en dehors de l'avion, c'est à partir de ce moment que je me fondais un peu dans le décor, je ne fait qu'accompagner Beyond en fait... Apparemment si Ruko est là, c'est aussi dans un but bien précis, moi je n'ai rien à faire... Je vais juste suivre le duo sans pouvoir proposer quoi que ce soit... Et je n'aime pas vraiment être à l'écart comme ça... Faut positiver ! Avec un peu de chance, ce qu'on va faire va être passionnant !! Pourquoi c'est si dur de se motiver parfois ?...

- Bon, on fait quoi maintenant ? Ruko, on passe d’abord à l’hôtel où on se rend directement sur les lieux ? … A moins que tu ne veuille passer encore autre part avant ça ? Une chose était sûre, je ne pouvais que la fermer et suivre la marche... Si tout se passe comme ça, je sens que ça va pas être génial...
- Nous n'avons pas d'armes et d'après ce qu'on m'en a dit, le coin est plutôt dangereux. S'il m'est donné de choisir, je préférerais que l'on trouve un coin où acheter des pistolets ou au moins une dague...

Ça j'étais pas au courant... J'ai jamais pris d'armes pour m'en servir moi même... C'était soit les gorilles de mes parents qui s'occupaient de tenir des armes et d'essayer de les utiliser, soit je me bat avec ce que m'a offert la nature, mes mains, mes pieds, mes griffes et mon instinct. Je vois pas trop qu'est ce que je pourrais prendre comme arme... Moi qui partait sur l'idée de balades tranquilles sans se prendre la tête ni craindre pour nos vies à chaque instant, me suis plantée !! Bon ba ça va être comme à la bonne époque ! Ce voyage en promet pas mal j'imagine !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1429
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Sam 29 Mar - 18:24

     - Nous n'avons pas d'armes et d'après ce qu'on m'en a dit, le coin est plutôt dangereux. S'il m'est donné de choisir, je préférerais que l'on trouve un coin où acheter des pistolets ou au moins une dague... Haussant légèrement les épaules, Beyond se contenta d’hocher la tête avant de se diriger vers la sortie d’un pas rapide, pressé d’en finir avec toute cette histoire et enfin pouvoir retrouver son frère dans un meilleur état que celui dans lequel il était la dernière fois que le clone était parti l’espionner… Une fois dehors il soupira légèrement, et se retourna une nouvelle fois vers ses deux compagnes, leur souriant d’un air incertain

- T’as une idée d’où on peut se procurer ce genre d’ustensile ? Non parce que ça m’étonnerais qu’on en trouve à la supérette du coin donc bon… Une idée de la destination où chercher ? Regardant à droite et à gauche, le violet grimaça légèrement en voyant les décombres s’amoncelant à certains lieux que les survivants (ou nouveau occupants, il ne saurait dire) n’avaient pas encore dégagé… Dire qu’il était né pas loin d’ici, dans le village du vent, et qu’il avait passé une partie de sa vie tapi dans cette archipel… Dieu que le lieu avait changé ! Si les infrastructures ont gardé leurs fonction d’origine, je serais tenté de chercher du côté de la cité du feu, mais vu que tout a été détruit… Si un tel marché existe, il peut être n’importe où… Espérons juste le trouvé avant d’être trouvé par d’autre personne mal intentionnés. Si je pouvais éviter de faire sauter des têtes dès mon arrivé ça m’arrangerais grandement…

Il avait dit ça moitié pour la plaisanterie, moitié sérieusement, il n’avait aucune envie de se fatiguer inutilement alors qu’il aurait besoin de toute son énergie pour partir à la recherche de ces précieux documents qui, si tout se passait comme il l’espérait, sauverais plus d’une vie !
Bien que la seule fois où Beyond avait eu à tenir une arme blanche dans sa main fût le jour où il avait vengé Misty de l’homme qui l’avait violé, celui-ci n’appréhendait pas vraiment le fait d’avoir recours à ce genre d’arguments pour se protéger de potentiel agresseur… Après tout, Aisha était hybride et Ruko et lui-même pouvaient tout aussi bien être de vulgaire humains, aussi était-il plus sûr d’avoir un moyen sûr et efficace de montrer aux autres que, qu’importe leurs pouvoirs potentiels, ils étaient tout à fait apte à se défendre.
Commençant à marcher en direction de ce qui avait autrefois été la cité du feu, soit l’endroit où il avait passé de nombreux mois de sa vie tapis dans l’ombre du marché aux esclaves dans l’espoir de voler de quoi manger aux passants, la peur qui l’habitait depuis le début du voyage tordait une fois de plus ses entrailles…
Il fallait vraiment qu’il fasse abstraction du passé s’il voulait réussir à avancer paisiblement dans sa nouvelle vie !
Se retournant vers ses compagnes de voyages, il leur sourit une nouvelle fois, persuadé que c’était la meilleure chose à faire quand on appréciait une personne sans pour autant savoir quoi lui dire, et rajouta un léger clin d’œil destiné à Aisha.
Aisha, son amie qui avait accepté de l’accompagner pour le simple fait qu’il le lui avait demandé ! Elle n’avait aucune raison d’être ici, mais elle avait accepté, et Beyond lui en était reconnaissant !
S’il n’était pas si pressé d’en finir et d’arrivé à destination –destination qui, d’ailleurs, pouvait prendre plusieurs heures de marches- sûrement qu’il se serait arrêté pour la prendre dans ses bras et reprendre un peu de courage, mais pour le moment seul le but qu’il c’était fixé l’accaparait : Trouver des armes au plus vite ! Il aurait tout le temps de remercier son amie une fois qu’ils seraient seuls à l’hôtel ! Pour le moment, ils devaient marcher !

- Je sais même pas si de telles ventes existent ici… Et si elles existent, vous pensez bien qu’elles ne seraient pas exposées au grand jour… Lâcha-t-il finalement, après plus d’une demis heure de marche silencieuse. Ruko, tu étais bien une rebelle non ? Tu ne saurais pas s’il reste quelque armes dans d’anciennes planques ou autre ? Ok, c’était sûrement un espoir démesuré qu’avait là le clone, mais il ne coûtait rien de demander non ? Désolé de t’avoir entrainé là-dedans Aisha, mais comme tu t’en doute, ce ne sera pas un voyage d’agrément


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1343

Feuille de personnage
Puissance:
40/100  (40/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Cyborg
Kate Yokune
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Dim 30 Mar - 19:33

     
A ma grande surprise, celle que j'avais identifiée comme une boule d'énergie sans retenue restait coite. Un soupir de soulagement fila entre mes lèvres. Ce n'était pas si mal : comme ça, il n'y aurait pas de raisons de se prendre la tête. D'un geste incertain, je remis plusieurs mèches de mes cheveux en place, ces dernières me tombant sur le visage. Un vent doux, léger, soufflait sur l'Archipel et cela me faisait étrange de me retrouver sur ma terre natale. C'était en ce pays que j'avais grandi et s'il ne m'avait pas apporté beaucoup de bonheur, du moins avait-il réussi à me faire accéder à l'âge adulte plus ou moins correctement. Je ne suis pas du genre nostalgique et je suis bien conscience que de la terre reste de la terre, qu'elle soit patriotique ou non. Mais il était difficile de rationaliser tout en étant entourée de ce que l'on pourrait appeler des étrangers. Je ne connaissais pas la cible plus que cela et quant à la Tora, je venais de me tromper en croyant l'avoir cerné ce qui m'ennuyait beaucoup.

- T’as une idée d’où on peut se procurer ce genre d’ustensile ? Non parce que ça m’étonnerais qu’on en trouve à la supérette du coin donc bon… Une idée de la destination où chercher ?
- Il doit bien y avoir un marché noir voir carrément une boutique d'armes non ?
Je me rappelais vaguement d'une armurerie dans l'Heart. N'étant pas fan de shopping, j'avais juste mémorisée le lieu en consultant le plan de la ville lors d'une réunion avec mon Leader actuel. Ce dernier avait projeté de cambrioler la boutique en question pour pouvoir réapprovisionner nos stocks et- qui sait?-, aider les Rebelles de Fantastica. Balayant le lieu du regard, je fus étonnée de voir que le paysage avait moins souffert des cataclysmes que je le croyais. Le lieu en étant presque habitable.
Presque, car cette chaleur omnitruante était vraiment intolérable. La tête me tournait et je me doutais bien qu'il fallait me mettre au frais avant d'avoir à défaillir.


- Si les infrastructures ont gardé leurs fonction d’origine, je serais tenté de chercher du côté de la cité du feu, mais vu que tout a été détruit… Si un tel marché existe, il peut être n’importe où… Espérons juste le trouvé avant d’être trouvé par d’autre personne mal intentionnés. Si je pouvais éviter de faire sauter des têtes dès mon arrivé ça m’arrangerais grandement…

Léger sourire maternel, protecteur, souvenirs me revenant en mémoire.
- Il n'y a pas de mandat internationale. La Milice peut te faire croire qu'elle va te pourchasser sur la terre entière mais elle est incapable de s'entraider d'un continent à l'autre. Les risques sont minimes si tu tues ici.

Puis, quelque chose me choqua. Cité du Feu... Ce lieu haït, à mourir de chaud. C'est pas vrai qu'est-ce que je vais faire dans un tel endroit ? Moi qui pensais à un détour pour éviter un tel obstacle, me voilà fourrer avec des compagnons qui préfèrent abréger le voyage en passant par là. La situation est pourtant bien simple. Nous sommes en bas des îles de l'eau. Pour arriver au Village du Vent, il y a deux choix. Le premier est de traverser les îles de l'eau à pattes -ou en pédalo- voir emprunter les quelques bateaux touristiques pour franchir les zones maritimes ce qui, finalement, nous emmènera au village du vent. L'autre solution est d'utiliser le train sous-marin reliant l'Archipel à la Cité du Feu et ensuite de prendre le train longeant la Cité du Feu. Sauf que passer par une zone caniculaire... Moi ça ne me plait pas tellement. Je suis sensible à la chaleur et bien plus à mon aise dans les endroits froids ou tempérés. Ça n'a pas grand chose à voir avec moi-même -bien que ma température corporelle est bien plus difficile à maintenir lorsqu'il fait chaud- mais avec mon caractère. J'aime pas la chaleur, c'est tout. Ça me rend à la fois irritable et apathique. Dans tous les cas, le trajet représentait bien au moins sept cent mille kilomètres ce qui, avec les trains de l’itinéraire que je ne veux pas emprunter ou non, cela ferait pas mal tout de même. Nous marchions donc et ce durant un temps que je ne me pris pas à surveiller. Je comptais les secondes avant de me décider à exposer les problèmes, certes, mais c'était plus car j'étais assez fatiguée pour ne pas me prendre la tête. Je pourrais bien les laisser en plan le moment venu- ou alors me forcer à me mettre en danger dans une zone caniculaire. A l'heure actuelle, plus rien ne me surprendrait.

- Je sais même pas si de telles ventes existent ici… Et si elles existent, vous pensez bien qu’elles ne seraient pas exposées au grand jour… Je ne sais pas ce qui était le plus touchant. Sa confiance désespérée en notre genre ou sa naïveté ? Si les marchés aux esclaves existent, pourquoï pas un ou deux stands où l'on vendrait les armes ? Je me rappelle d'une époque où nous autres, Rebelles, lisions les petites annonces des journaux pour savoir quand nos dealers d'armes avaient refait leurs stocks. Bien entendu le message était codé- enfin, à savoir si les journaux sont encore publiés ici. L'usine les fabriquant a bien dû couler avec ces catastrophes... Ruko, tu étais bien une rebelle non ? Tu ne saurais pas s’il reste quelque armes dans d’anciennes planques ou autre ? "Était" ? Disons que je suis... En congés payés. Dans tous les cas, merci de le dire à voix haute. Je te le revaudrais.

- Hein ? Non, je ne suis pas une Rebelle. Qu'est-ce qui te fais dire ça ? Crétin ! Sérieusement... Une chance qu'il n'y ait -semble-t-il- personne aux alentours et ce depuis bien dix minutes mais qu'est-ce qui peut lui venir en tête de sortir cela ici- et surtout devant cette fille ? Et puis... J'ai vraiment commise l'erreur de lui raconter ça ? Quelle imbécile ! Il va falloir que je me surveille d'avantage ! Et pour les armes... Plus vraiment le choix de toute manière, hein ? J'avais un appartement à la Cité du Feu. S'il est toujours en état, je pourrais récupérer mes armes et vous fournir également. ...Moyennant un certain prix. Bon, je suppose que si on voyage de nuit, on écopera du côté agréable de la Cité du Feu- il fait glacé la nuit et brûlant le jour.

- Désolé de t’avoir entrainé là-dedans Aisha, mais comme tu t’en doute, ce ne sera pas un voyage d’agréments.

Pourquoï ais-je réagit au quart de tour ? Sacré question. Je déteste être au sein d'un groupe et je déteste de même avoir à supporter des coéquipiers- ce qui revient, finalement au même.
- Si 'elle' a envie de tourner les talons, il est encore temps. Mais après tout, tu l'as bien imposée au voyage pour une raison particulière non ? Je me retournais vers la concernée, une moue narquoise englobant mon visage. Alors, Aisha, pourquoï es-tu ici ?





Without the mask...
Where will you hide ? ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1245

Feuille de personnage
Puissance:
25/100  (25/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Tora
Aisha ClanClan
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Lun 31 Mar - 20:04

     De ce que je pouvais comprendre de la discussion entre les deux personnes que j'accompagnait était juste qu'on avait aucun plan de route. Je pensais qu'ils avaient déjà prévu un peu le truc avant de venir, histoire qu'on se mette en route directement après être sorti de l'aéroport, mais la, ils sont surtout en train de tourner en rond à savoir s'il faut déjà chercher un hôtel ou un armurier. A croire qu'il est presque difficile pour eux de choisir entre passer la première nuit à chaud et au sec ou trouver de quoi se défendre pour avoir un peu plus de chance de rester en vie... De toute façon je ne connais pas du tout ce continent, et j'avoue que comme je m'était dit que j'allais juste les suivre bien tranquillement, je me suis pas plus renseignée que ça sur le pays où l'on est, je sais même pas dans quelle direction on pourrait avancer de manière sûre...

Ruko, tu étais bien une rebelle non ? Tu ne saurais pas s’il reste quelque armes dans d’anciennes planques ou autre ?

Mes oreilles réagirent de suite lorsque j'entendis la fin de sa phrase. Je fis mine de ne pas avoir fais attention à ce qui venait d'être dit, mais le léger mouvement de mes oreilles à peut-être trahis ma surprise. Pourquoi est-ce qu'il à dit qu'elle était une rebelle ? C'est une façon de parler ? Un code vocal ? Ou serait-elle vraiment une ancienne rebelle ? Enfin de ce que j'ai entendu dire en Our Lands sur les rebelles, ça craint un peu... Si c'était vraiment une des leurs, elle pourrait réagir de toute les manière possible, mon instinct ne s'était peut-être pas trompé quand je suis montée dans l'avion...

Hein ? Non, je ne suis pas une Rebelle. Qu'est-ce qui te fais dire ça ?

C'était surement une erreur de sa part finalement... Faudrait quand même qu'il fasse attention à ce qu'il dit. Même si elle tente peut-être aussi de cacher son identité en disant le contraire de cette manière... Je devrais faire attention à ça quand même...

J'avais un appartement à la Cité du Feu. S'il est toujours en état, je pourrais récupérer mes armes et vous fournir également

Si avec ça on peut ne pas dépenser tout de suite de l'argent pour acheter des armes, ce serait une bonne idée ! Mais pourquoi "s'il est toujours en état" ?...

- Désolé de t’avoir entrainé là-dedans Aisha, mais comme tu t’en doute, ce ne sera pas un voyage d’agréments.

J'étais pas mal plongée dans mes pensées, à réfléchir à ce qu'on allait bien pouvoir faire, à tout ce que je ne connais pas, et aussi à regarder un peu partout autour de moi, j'étais aussi assez curieuse de tout ce qui se passait autour de moi, ce qui faisait que je tournais la tête dans tous les sens pour savoir ce qu'il se passait à chaque moindre recoin de ce nouvel environnement, mais pas du tout par paranoïa qu'il y ai un danger, juste de la curiosité, un peu comme une enfant qui découvre un nouvel endroit féerique.

- Si 'elle' a envie de tourner les talons, il est encore temps. Mais après tout, tu l'as bien imposée au voyage pour une raison particulière non ? Alors, Aisha, pourquoï es-tu ici ?

C'est seulement maintenant que je venais de remarquer que l'on m'avait parlé, même si j'avais très bien entendue, c'était le temps que ça monte au cerveau.

Hein ? Ben comme je suis une hybride j'ai toujours passé mon temps sur les marchés ou à la botte de différents maîtres, et j'ai jamais vraiment voyagé, alors j'avais envie de voir un endroit nouveau ! Et puis à l'appartement je suis toute seule, je m'ennuie un peu... Comme ça, même si ce voyage la va pas forcément être une partie de plaisir, je sens que ça va être amusant quand même !

J'affichais un grand sourire sincère, j'étais vraiment contente de me retrouver ici, en plus en compagnie de Beyond. Mais j'ai quand même dû mentir dans ce que je venais de dire, ça ne faisait même pas un an que j'étais arrivée en Our Lands et auparavant j'avais déjà beaucoup voyagé avec mes parents puis avec mes amis, mais ils ne sont pas censés le savoir... Par contre pour ce qui est de la raison principale de ma venue ici, c'est bien d'être en voyage avec Beyond, pas seul à seul, presque malheureusement, mais je n'ai dévoilé que la moitié de cette raison principale, si l'autre "elle" ne pose pas trop de questions, tout devrait très bien se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1429
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   Mar 1 Avr - 18:17

     - Hein ? Non, je ne suis pas une Rebelle. Qu'est-ce qui te fais dire ça ? Et merde… Il avait gaffé ! Se baffant mentalement pour ne pas avoir réfléchis plus en avant avant de prononcer cette information à haute voix en compagnie d’Aisha, Beyond préféra se taire que de débiter des excuses qui auraient tôt fait de susciter encore plus d’interrogation chez son amie aux oreilles avide de savoir –ce qui n’avait pas manquer au clone qui, bien qu’il fasse entièrement confiance en Aisha, ne pouvait faire autrement que taire cette information sous peine de passer un très mauvais quart d’heure avec un Ruko qu’il commençait seulement à apprécier-
Se contentant de murmurer un léger « Ah, je pensais, t’aurais les caractéristique d’un battante en tous cas » ou truc du genre, il reporta son attention sur l’hybride avec qui il avait partagé une partie de son passé, et qui fut et restera toujours, sa première amie.

- J'avais un appartement à la Cité du Feu. S'il est toujours en état, je pourrais récupérer mes armes et vous fournir également

Le violet hocha la tête, dubitatif quant à l’état dudit appart, mais ne voyant guère mieux à faire pour se procurer en armes s’ils ne trouvaient aucunes boutique en chemin… Enfin, pour ce dont il pensait en avoir besoin... Car pour Beyond il ne faisait aucun doute que, face au danger, s’il avait le choix entre un couteau et son pouvoir, il aurait plus vite pensé à utiliser ce dernier… C’était plus pour Aisha qu’il s’inquiétait à dire vrai, et pour elle aussi qu’il était partant pour perdre de son précieux temps à chercher des armes… Bien qu’il ne doutait nullement des aptitudes physiques de cette dernière, elle-même lui ayant déjà parlé de son amour du sport et de la musculation, elle n’en restait pas moins une hybride sans réel pouvoir, contrairement à Ruko et lui-même…

- Désolé de t’avoir entrainé là-dedans Aisha, mais comme tu t’en doute, ce ne sera pas un voyage d’agréments. Lâcha-t-il finalement, presque autant pour inclure son amie dans la conversation d’où elle était exclu que par réel besoin de s’excuser (bien qu’il est vrai que Beyond n’était pas des plus fier de l’avoir entrainé dans cette histoire alors que lui-même, l’un des fils conducteur, n’était pas sûr de la marche à suivre)

- Si 'elle' a envie de tourner les talons, il est encore temps. Mais après tout, tu l'as bien imposée au voyage pour une raison particulière non ? Alors, Aisha, pourquoï es-tu ici ? Tournant alternativement son regard vers Ruko, qui venait de parler, et Aisha, qui avait été sourde à sa question alors que ça aurait dû être à elle d’y répondre, Beyond sentait comme une étrange tension monter dans l’air environnant, sans pour autant parvenir à en cerner la source… Il sentait néanmoins qu’il ferait mieux de se faire tous petit durant un certain temps en vue du ton utilisé par sa camarade aux cheveux bleu quand elle c’était adressé à son invitée quelque peu indésirée…

- Hein ? Ben comme je suis une hybride j'ai toujours passé mon temps sur les marchés ou à la botte de différents maîtres, et j'ai jamais vraiment voyagé, alors j'avais envie de voir un endroit nouveau ! Et puis à l'appartement je suis toute seule, je m'ennuie un peu... Comme ça, même si ce voyage la va pas forcément être une partie de plaisir, je sens que ça va être amusant quand même !

Alors c’était donc pour ça qu’elle avait accepté de l’accompagner ? … A dire vrai, Beyond se doutait bien que ça allait être pour une raison du genre, c’est pas comme si il pensait que ce serait pour ses beaux yeux –qui, par ailleurs, n’était pas si magnifique que ça-, mais l’entendre ainsi prononcé avait au moins le mérite de l’assurer dans ses conviction… C’était lui qui avait parlé à Aisha de ce voyage, et de la raison pour laquelle il l’entreprenait, mais il n’avait jamais pris la peine de lui demander pour quelles raisons elle avait accepté de l’accompagner sans rechigner… Bon, après tout, c’est pas comme s’il en avait eu l’occasion, mais tout de même… comme ça c’était chose faite !

- Ca se comprend non ? Moi aussi j’ai passé plusieurs années de ma vie entre les barreau, en partie grâce à toi Ruko, rajouta le clone non sans omettre de lancer un regard équivoque à la métamorphe –car bien qu’il ne lui en avait jamais réellement voulu, après tout ce n’était pas comme si c’était son plan à elle, Beyond n’avait jamais oublier que cette femme c’était faite passé pour Zune dans le seul but de lui tendre un piège pour le ramener de force au labo-, donc je suis bien placé pour savoir ce que c’est que d’avoir envie de voyager librement… Souriant à Aisha, il regarda finalement le soleil descendant peu à peu dans l’horizon… Je pense que le mieux à faire pour le moment, c’est d’aller déposer nos affaires à l’hôtel, et de se reposer un peu… Demain, dès le réveil, on ira jusqu’à la cité du feu chercher ton ancien appart Ruko, et ensuite on pourra se diriger vers les ruines du Labo… Oh, bien sûr, si tu préfères aller ailleurs, libre à toi de la faire, Aisha et moi-même nous chargerons du labo… Rajouta-t-il néanmoins à l’adresse de la rebelle, ne voulant pas commettre l’impudence de sembler la dicté, alors qu’il souriait à nouveau à son amie… Elle par contre, hors de question qu’il la laisse sans protection, quand bien même saurait-elle se défendre, il aurait trop peur que quelqu’un ne l’agresse avant qu’elle n’est pu esquiver… Ça vous va ? Sur ces mots, le clone ouvrit à nouveau la marche et se dirigea vers l’immense masse sombre censée être leur destination immédiate


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Arrivé en terre hostile [PV]   

     
Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivé en terre hostile [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Foutu subconscient qui l'amène en terre hostile... [pv Akihito]
» Égarée en terre hostile [Terminé]
» Viens chez moi, j'habite en terre hostile ! [PV : Steph N Ryu]
» Probabilité d’un nouveau tremblement de terre 5.0 avant 21 février
» tremblement de terre haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastica :: Archipel de L'Eau :: Aéroport-