Partagez | .
 

 Frozen Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kuulti : 677
Age : 4

Feuille de personnage
Puissance:
20/100  (20/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Frozen Ketsurui
MessageSujet: Frozen Blue   Jeu 3 Déc - 15:14

     

Age :: 2ans
Race :: Expérience
Sexe :: En apparence féminin...
Nationalité :: Worldienne
Métier :: Viens d'être engagée comme femme de ménage
Orientation sexuelle :: Aime les chattes O/
Groupe sanguin :: Corrosif
Chanson thème :: Poets of the Fall - Cradled in Love

« 'cause I've elected hell »





Рнуѕιqυє


(forme humaine) Un mètre cinquante six pour quarante kilos. Elle semble maigre mais fait preuve d'une force surprenante. De bons crocs, tranchants. Ses cheveux tenus en queue de cheval haute (faisant penser à un ananas) sont noirs, méchés cyan, couleur partagée par ses yeux bridés. Elle porte un cache-oeil sur l'oeil gauche, sans raison apparente. Ses sourcils font penser à deux points de couleur apposés sur son front. Son visage est fin, triangulaire, idem pour son nez et ses petites lèvres. Elle n'a pas la moindre trace de poitrine et on lui donnerait entre douze et quatorze ans. Ses vêtements sont volontairement courts, indécents, quand elle ne porte pas son uniforme.
Son sang est bleu acier et corrosif.

(forme animale) Bâtarde chien-loup d'une bonne taille, le pelage est noir malgré quelques détails rappelant la couleur cyan (dont les yeux qui restent les mêmes d'une forme à l'autre). Sous cette forme, son sexe n'est pas défini (soit mâle, soit femelle, dépendant de son humeur). Sa queue animale est parsemée d'yeux semblables à ceux trouvés sur les plumes de paons.






Рѕу¢нιqυє


Totalement déjantée, la demoiselle (lorsque c'en est une), n'a aucun sens du danger. Très bonne combattante, elle ne semble pas se poser de questions par rapport au fait de prendre une vie. Bien qu'elle ne possède pas le moindre muscle, elle est très agile. Hyperactive, elle ne tient jamais en place ce qui la pousse par conséquent à manger énormément de manière à avoir assez d'énergie. A cause de ses précédents, elle résiste facilement à la douleur et est également d'une détermination sans faille. Ce n'est pas un hasard ni le fait de sa volonté, elle a tout simplement été crée pour cela. Les autres modèles, manquant de ces caractéristiques, étant trop faibles ou trop lâches, ont étés euthanasiés sans la moindre hésitation. Pour tester sa détermination et ses compétences, ce fut précisément Blue qui eut à en débarrasser le Laboratoire Cinq Flèches.
Si Izzy Berger l'a crée, ce fut dans l'unique but de protéger Ruko Ketsurui. Un cadeau de bienvenue, en quelque sorte. Il ne faut pas croire que les expériences aient, en général, une utilité plus noble. C'est donc dans sa création même que se trouvent les raisons de son attachement envers la Métamorphe. Dans ses gênes dont elle partage en effet certaines. L'affection dont elle fit preuve fut en effet irréprochable. Cela eut malheureusement le contre-coup de priver, à la mort de cette dernière, Blue de raison de vivre.
Détruite et malheureuse, cette amour grandissant, mêlé de jalousie et d'un désir de possession, coupé à la racine, arraché à jamais, Blue se laissait mourir.
Désormais plus sombre, certainement moins heureuse, Blue devint quelqu'un d'amer et épris de vengeance. Son ancien caractère sert désormais de masque et trop creuser sous la surface ne semble amener qu'à deux réactions: la haine ou les larmes.







Sтσяу σf му Łιfє


Mars 2753 - Une inspiration violente, un animal à la recherche de son souffle. L'Expérience suffoque, l'Expérience tremble. L'air entre dans ses poumons sans la moindre douceur, les assèche avec la cruauté d'une lame. Son premier souffle. Elle le rejette immédiatement, le crache, mais de suite un autre l'envahit.
L'Expérience se redresse mais le bruit des chaînes l'arrête aussi sec. Elle ne peut pas bouger.
Alors elle regarde autour d'elle.
Ses yeux, encore collés par une substance humide, s'habituent progressivement à la lumière trop vive du laboratoire. L'Expérience gémit en découvrant le lieu de sa naissance. Le son de sa voix la surprend. Elle se ramasse sur elle-même.
Quelqu'un entre. La créature sursaute, elle montre les crocs. Cette personne, tout de blanc vêtue, l'ignore, allant voir quelque chose plus loin dans la pièce. L'Expérience sent ses pupilles se rétracter alors qu'elle tente d'apercevoir ce qui se passe. Ses oreilles entendent leur second son: c'est le râlement d'un être, au fond de la pièce. La personne en blanc s'en est approchée et, sans ménagement, a attrapé sa gorge, jeté sa tête en arrière et lui a éclairé les yeux d'une lumière vive. Penchée sur lui, la personne l'observe.
Grimaçant, reculant subitement, lâchant le semblable, elle sort de la poche de son habit blanc une seringue qu'elle lui enfonce dans la gorge. Se tordant, hurlant, épris des affres de la mort, l'être ne sera bientôt plus qu'un cadavre dont les Traqueurs viendront se débarrasser. Un nouvel échec.

La scientifique se retourne vers l'Expérience, horrifiée, témoin silencieuse de toute la scène. Leurs yeux se rencontrent et l'Expérience sent un liquide chaud couler entre ses pattes arrières. Elle tente de reculer, se recroquevillant un peu plus.
L'effroi cesse dès que la porte se referme sur la personne en blanc. L'Expérience est de nouveau seule. Le cadavre ne bouge plus... Ou presque. De temps à autre, un soubresaut nerveux vient secouer le tué.

Les heures passent, puis les jours. L'Expérience ne connait ni la lumière du soleil ni l'obscurité de la nuit. Il n'y a pas de fenêtres dans cette pièce froide, dont les radiateurs ne servent qu'à atteindre la température suffisante pour maintenir les créatures en vie. Il y en a d'autres, qui la suivent et qui la précèdent. Elles meurent et repartent. La scientifique vient quelque fois. Elle vérifie les yeux des créatures l'entourant. Elle vérifie les siens. La première fois qu'elle s'est approchée, l'Expérience avait tellement peur qu'elle a montré les crocs. Elle aurait même mordu si un violent coup de pied dans le flanc ne l'avait arrêté net.
La scientifique avait hurlé dans une langue que l'Expérience ne comprenait pas. Elle semblait en colère. Depuis, l'Expérience se laissait faire. Cela avait été son premier contact avec les coups, et elle souhaitait ne pas en recevoir d'autres.

Elle avait connu son premier repas. Une aiguille plantée dans sa patte avant, envoyant un liquide chaud contenant assez de nutriments pour survivre, mais certainement pas assez pour se rebeller. De plus, l'Expérience ne souhaitait plus se rebeller. Elle craignait les coups et elle craignait...
Un autre de ses semblables mourut, tué par cette même seringue, pour avoir mordu. L'Expérience se jura de ne jamais mordre.

Les injections devinrent plus chargées en nutriments. Elle avait survécu, aussi on lui fit passer une nouvelle série de tests, ainsi qu'à d'autres des Expériences de cette série. Des autres survivants, elle n'était pas la plus brillante. Mais lorsqu'il s'agit de vérifier leur habilité au combat, elle les tua tous. Sa façon de se battre était fourbe et lâche, mais elle attira l'attention de la scientifique qui la sélectionna pour continuer le projet.
Il ne s'agissait pas de révolutionner la science, pas plus que de découvrir un nouveau médicament. Il s'agissait d'une distraction, d'un passe-temps. La scientifique avait besoin d'un garde du corps pour sa nièce, Ruko.
Récupérant la créature, elle la plaça en zone de quarantaine où la panique la prit. Tambourinant, hurlant, se jetant contre les parois, l'Expérience finit par s'endormir, épuisée. Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle était détachée, soignée et dans les bras de la scientifique qui quittait avec elle le laboratoire.


Mai 2753 - La suite des événements fut quelque peu floue à ses yeux. On l'enferma dans quelque chose de petit et qui sentait le carton et l'Expérience attendit longtemps avant que le bruit des voix ne l'apeure. Elle ne tarda pas à se sentir soulevée et des cheveux bleus tombèrent sur le bout de son museau au moment où la boite s'ouvrit.

- ...Tu... Tu m'as offert... Un chiot ? Grimaça Ruko, sortant la petite bestiole du paquet-cadeau et le contemplant à bout de bras. Blue, car c'est comme ça que Ruko allait l'appeler, était une petite créature grise, ressemblant de loin à un mélange unique entre un renardeau et un louveteau. Ses yeux, sans pupilles, étaient entièrement de couleur cyan, comme les motifs de paon colorant sa queue. Le reste du pelage restait gris, ce qui lui donnait un air quelque peu hirsute. Blue gigota quelque peu, bailla et se lécha le haut du museau, détournant du mieux qu'il le pouvait son regard de la créature étrange qui le tenait toujours fermement.
Ruko aima la petite créature. Du moins, un temps. Elle lui procura plus d'affection qu'il n'en avait jamais eu. Blue le lui rendit fidèlement, suivant la Métamorphe où que celle-ci aille. Cependant, cette affection exacerbée fini par l'embêter. Elle laissa le chien chez sa tante, se félicitant de sa décision: au moins, là-bas, Blue était sauf.

...Un temps.
Car Izzy patienta un mois, puis deux. Elle ne trouvait plus l'utilité de garder chez elle une Expérience qu'elle avait crée pour une nièce n'en voulant plus. Elle toléra l'individu, tant bien que mal, et, après six mois, elle fini par s'en débarrasser. Ruko l'avait oublié, Blue n'avait plus aucune importance.
L'être qui avait subi avec douleur l'absence de sa maîtresse crut un instant qu'on l'emmenait la rejoindre. Il éprouva une vive émotion de contentement et s'empressa de suivre la Vampire, ses petites pattes fracassant un sol glacé. D'un geste vif, il bondit dans la voiture et posa ses coussinets sur la buée de la fenêtre. Le trajet défilait, images blanches à la beauté incomparable. Sa langue pendante, légèrement sur le côté, son regard faisant aller-retour entre la vampire, le chauffeur et la vitre, Blue passa le trajet.
Se rendant petit à petit compte qu'il n'allait pas la retrouver.

N'ayant pas vu le laboratoire de l'extérieur lors de son départ, il ne le reconnut qu'une fois entré, à l'horrible odeur de javel s'en dégageant. Un tremblement le secoua, il baissa la tête ainsi que les oreilles. Queue entre les jambes, il avançait lourdement, sans avoir à être trainé, sans les laisser faire, il suivit le Traqueur qui remplaça la Vampire jusqu'à une salle livide où on l'y enferma.
On laissa le temps s'écouler sur son pelage. Cela commença comme une démangeaison, qu'il mordit avec acharnement. Ses dents contre la blessure le soulagèrent un temps. Mais le mal était plus profond et il en vint à attaquer la chair, croquant dans l'os jusqu'à ce que la blessure l'empêche de bouger. La nourriture, délaissée, fut à nouveau remplacée par l'aiguille. Pour l'empêcher de se mutiler plus avant, on l'attacha complétement.
Et on l'oublia.

Quelque fois, des gémissements résonnaient un peu plus loin que la porte de la petite cellule où il avait été délaissé. On n'y prêtait pas attention. Quelque part, il restait un sujet intéressant, au potentiel génétique anormal. Certains parlèrent de le récupérer pour des recherches, de croiser ses gênes avec d'autres Expériences pour en voir le résultat... Par curiosité.
D'autres pensèrent à le viviséquer, récupérer certains organes dont ils avaient besoin pour leurs recherches. Izzy retardait, Izzy réfléchissait. Elle prétextait.
Elle prétextait qu'elle allait en faire quelque chose. Elle prétextait qu'elle avait une idée derrière la tête, qu'il lui fallait seulement du temps... Un peu plus de temps.
Mais Ruko s'était lassée. Elle était partie, quittant le continent d'Our Lands, elle avait choisit de renoncer à sa famille, de retourner parmi les Rebelles l'ayant vu grandir, l'ayant fait grandir.
Elle était là-bas plus en danger que jamais. Cherchant conseil auprès d'un liseur de temps, la Vampire décida d'offrir une seconde chance à l'Expérience.
Entrant dans la cellule, ignorant la maigreur apparente et l'état de délabrement d'un sujet qu'elle avait fait naître, son regard fuyant ne mentant pas sur l'apparence de sa sévérité, elle s'approcha de l'animal. Mettant un genoux à terre, à sa hauteur, elle lui ouvrit la gueule d'une main ferme, y versant le contenu d'un flacon.

Cela lui rongea l'estomac comme de l'acide. Hurlant à s'en percer les poumons, les chaînes qu'elle défaisaient le firent tomber à terre. Roulé en boule, à terre, il n'eut pas le choix de sentir ses membres se tordant, ses os s'arrachant, cassés net par l’élongation soudaine. Bientôt, tout se remit en place, dans la peur et la terreur, il se redressa subitement et contempla sa patte, désormais immense et dépilée. Ses griffes au bout étaient devenues des ongles. Sa patte ? Une main. Il avait pris une apparence humaine.

- J'ai activé tes gênes de Métamorphe. Tu as une seconde chance, la dernière. Ne la gâche pas.

On l'amena le long des couloirs grouillant alors que ses jambes flageolaient sous son poids. Il ne tenait pas sur deux pattes, impossible ! Il retombait sans cesse et on le relevait, le tirant sous l'aisselle. Il grimaçait, les lèvres légèrement découvertes.
Lorsqu'il sentit la sortie du laboratoire, il s'élança. Elle le rattrapa facilement et se planta devant lui, le stoppant d'une claque.
Il s'agissait de retrouver Ruko, pas de sauver sa peau. Une main collée contre sa joue douloureuse, il se releva froidement.
Blue suivi les instructions à la lettre. Izzy était bien informée, aussi ne tarda-t-il pas à retrouver la Métamorphe. Elle était chez les Rebelles de Fantastica, au Village du Vent. Un peu d'observation de la part de l'Expérience, une filature d'un sbire un peu idiot, et il avait découvert la base.

- Je... T'ai enfin retrouvé ! -


Novembre 2754 - La scène est déjà vue. |-| Les détails n'ont pas grande importance. Souligner la folie de l'Expérience retrouvant la seule personne ayant fait preuve de gentillesse à son égard, noter l'humidité de ses yeux, qu'il se retenait de fondre en larmes...
Et que la balle qu'elle avait tirée dans son torse, ne le reconnaissant bien évidemment pas, lui faisait un mal de chien.

- J'espère avoir prouvé ma valeur... Veuillez m'accueillir au sein de l'organisation ! -

- Je pense que nous pouvons l'accueillir, n'est-ce pas ?

On ne peut pas parler de souffrance lorsque l'on n'a pas ressenti la cruauté des rebelles. Alors que l'insanité le gagnait face aux hallucinations successives s'imposant, Blue oublia petit à petit son histoire. La vie de l'Expérience dans la pièce blanche, les jours heureux à dormir contre une jeune femme qu'il avait fini par considérer comme sa mère, celle-ci veillant calmement sur lui, une caresse de temps à autre contre la base de son oreille le faisant doucement bouger de contentement.
Il s'accrocha avec toute la démence du monde à ce visage qu'il revoyait régulièrement, jusqu'au moment où on lui ouvrit le crâne. Il chercha tant et tant à ne pas l'oublier que cela fut la seule chose qui lui sembla familière à son réveil...
C'est un mensonge.

Il l'avait oublié. Lorsqu'elle lui rendit visite, quelques temps plus tard, dans cette chambre où on l'avait installée pour ne pas qu'elle meurt de ses blessures, la Rebelle ne se rappela plus du tout de cette femme aux yeux bleus.

- ...On se connait ? -


Elle lui promis de veiller sur elle et la Rebelle regarda l'adulte, assez troublée et l'en remercia, rendue mal à l'aise par une telle déclaration.

Le temps aidant, elles devinrent amies. Celle que Ruko appelait "Frozen" ne la quittait plus. La voyant comme une grande sœur, un appui stable, elle insistait pour dormir avec elle et la suivait même jusqu'en sa douche. Ruko pesta au début, mais s'y habitua bien vite, appréciant maladroitement d'avoir quelqu'un à ses côtés. Elle en vint à changer son testament, détournant une petite partie de sa fortune au bénéfice de l'enfant s'il venait à lui arriver quelque chose.
Les missions s'enchainaient et Frozen brillait en tant que Rebelle. Elle avait la détermination sans failles et les capacités innées au combat. Elle aurait pu devenir Leader seulement...
Seulement Ruko, apercevant un jour le sceau du laboratoire sur sa peau, se figea. Frozen ne comprit d'abord pas de quoi il en retournait. Elle oublia bien vite la réaction disproportionnée de son amie... Mais celle-ci disparue.
Elle ne laissa ni trace ni adresse. Frozen n'hésita pas à déserter pour tenter de la retrouver. Son errance ne la guida nulle part. Elle se perdit, désespéra, souffrit de la faim et du froid. Elle trembla sous la pluie, les vêtements déchirées et fini par récupérer une piste par un Rebelle cherchant à l'attaquer. Elle le fit parler, puis le tua. Ruko était en Our World. Elle allait la retrouver.
Les Méandres ne furent pas la meilleure des destinations. Elle crut malgré tout ce qu'on lui avait indiqué... Indigo Mare allait l'aider. Il le devait...

Ou bien essayer de la tuer, oui. Cela la fit régresser de plusieurs jours et lorsqu'elle retrouva la trace de la Métamorphe, ce fut pour attirer les Rebelles jusqu'en l'endroit où elle se cachait.
L'appartement mis à sac, les deux femmes eurent tout juste le temps de s'enfuir. Cela durant une nuit, deux, puis elles furent rattrapées.

- J'ai toujours su... Ce que tu me cachais.


Avril 2755 - Une main gelée sur une joue trempée. Les larmes qui ne souhaitait pas, qui ne pouvaient pas s'arrêter. Frozen cria, paniquée. Elle ne pouvait pas empêcher cette personne aimée de mourir, elle ne pouvait pas donner sa vie pour elle. Elle ne pouvait plus la garder à ses côtés, près d'elle. La main s'évanouissait, se disloquait dans une flaque méconnaissable. Frozen, paniquée, tentait désespérément de rassembler les morceaux, de recréer cette personne si importante pour elle. Ruko ! Non, elle n'avait pas le droit ! Elle ne pouvait pas la laisser, l'abandonner, ici sans aucun sens ! Cette vie sans aucune logique... Deviendrait impossible sans elle. Elle n'y survivrait pas !
Les Rebelles la rattrapaient. Il ne restait pas grand monde d'une escouade qu'elles avaient combattue peu auparavant mais c'était trop pour l'Expérience, qui ne chercha pas à quitter le corps qu'elle gardait. Une lame se cala sur sa gorge et Frozen sourit calmement. Sans résister, elle espéra rejoindre....

Un Lycanthrope annihila l'assaillant et ramassa la jeune fille sans volonté. Il l'amena jusqu'en sa demeure et en prit soin, suivant la demande de sa défunte amie.
Frozen resta ainsi entre la vie et la mort, amorphe. Ses gênes et tout ce qu'elle étaient lui soufflant qu'il n'y avait plus la moindre raison de vivre...
Lorsqu'elle commença à se relever, plusieurs mois plus tard, il n'y avait en elle qu'un vague sentiment de dégoût.
Mais quelque chose changea la donne.


Novembre 2755 - - Blue ! Hurla une voix familière et ce fut comme si la lumière revenait dans ses yeux, emplissait ses poumons. Se relevant d'un coup, elle descendit les marches de l'escalier, courant en direction de la source de ce bruit. Cependant, elle s'arrêta d'un seul coup, observant de loin la personne qui l'avait appelée. L'Expérience plissa les yeux.

- ...Ru... ko ? -


Elle ne lui ressemblait en rien. Malgré tout, la personne continua de s'approcher et Frozen effrayée reculait au fur et à mesure. Pourtant, lorsque l'adulte la prit dans les bras, Frozen reconnut Ruko. Elle ne comprit pas tout de suite. Sanglotant en silence, elle releva vers elle de grands yeux interrogateurs. Comment ?
Il n'y avait que peu de temps, c'est vrai. Mais tant que le ciel sera violet, Frozen reprendra du service aux côtés de sa mère !





Dernière édition par Frozen Ketsurui le Dim 6 Déc - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1433
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Frozen Blue   Jeu 3 Déc - 23:46

     Bon, l'admin chieur t'as donner son avis en privé (parce qu'il aime pas affiché les gens) donc il t'annonce officiellement que, pour lui, tu es bon(ne) ! : D

Reste à voir avec mes compatriotes admins là...

Bon courage à toi et amuse toi bien !


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1044
Age : 417

Feuille de personnage
Puissance:
30/100  (30/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Esprit farceur
Kuruta Haïena
MessageSujet: Re: Frozen Blue   Dim 6 Déc - 17:19

     Riche héritière c'est pas un métier mais un statut social, mis à part ça moi sa me va. Pour moi c'est ok.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 677
Age : 4

Feuille de personnage
Puissance:
20/100  (20/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Frozen Ketsurui
MessageSujet: Re: Frozen Blue   Dim 6 Déc - 18:23

     Changé Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kuulti : 1433
Age : 12

Feuille de personnage
Puissance:
60/100  (60/100)
Pouvoir/s:
Inventaire:
avatar
Expérience
Beyond
MessageSujet: Re: Frozen Blue   Dim 6 Déc - 19:56

     Bon bin j'ai le plaisir de t'annoncer que tu es officiellement validé !

Et attendue en RP :p


Moi, j'écris en #3b073a

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Frozen Blue   

     
Revenir en haut Aller en bas
 

Frozen Blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» San Jose Sharks && Columbus Blue Jackets (2)
» Blue max
» 03. Pink or blue, there the moment to know
» Oh Jhonny, si tu savais. [East Blue, rang C, Révolutionnaires, Aide & Elimination]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fantastica :: Aéroport :: Vos Billets, SVP-